Retrait du projet de loi Travail

  • Le dossier complet
  • Les communiqués

http://www.solidaires.org/-Droit-du-travail-non-a-la-loi-El-Khomri-

Communiqué régional unitaire

Déclaration commune CGT, FO, FSU, Solidaires, UNEF, UNL, FIDL.

La loi travail a été votée et promulguée le 9 août. Non-événement au parlement puisque c’est le 49-3 qui a eu raison de la démocratie représentative… Pour toutes celles et tous ceux qui ont battu le pavé ces derniers mois, fait grève, occupé les places, organisé des actions, des blocages, la question n’est pas réglée. Nombre de nuits debout, de rencontres, de débats sont déjà prévues et le 15 septembre une journée intersyndicale aura lieu. De même, l’affaire a rebondi en Europe avec la loi Peeters en Belgique et la mobilisation est encouragée dans d’autres pays. A cette heure, nous ne savons pas à quoi va ressembler cet automne après ce printemps que nous avons partagé avec l’enthousiasme de ceux et celles qui luttent. Les syndicats opposés à la loi doivent se retrouver et Solidaires propose de discuter des moyens qui peuvent permettre de continuer l’action dans la rue, les entreprises et les services, ou en justice. En attendant, nous revenons sur le fond pour que nous ayons tous les moyens d’engager la bataille. Nous donnons là un panorama de la loi travail avec l’ensemble des dispositions adoptées, certaines sont largement connues, d’autres nous avaient encore échappées.

Ce projet est né d’une réflexion sur les moyens d’aider Nuit Debout à passer l’été et à perdurer après la rentrée.

A la Game Jam, week-end organisé par Jeux Debout et consacré à la conception de jeux, une idée ludique a vu le jour pour entretenir la motivation des troupes si / quand elles partiraient en vacances.

Vacances Debout consiste en un cahier de vacances de la Nuit Debout comprenant des jeux, des dessins, des chansons, des poèmes, etc.

Communiqué des unions régionales Île-de-France CGTFO – FSU – SOLIDAIRES et des organisations étudiantes et lycéennes UNEF – FIDL – UNL

Faute pour Solidaires d’avoir été invité à la table des négociations, nous vous faisons part de ce communiqué de la CGT, lu le 29 juin devant le Premier ministre et la ministre du Travail, portant sur la violation des conventions fondamentales de l’OIT (Organisation internationale du travail) qu’entraînerait l’application de la Loi El Khomri. De plus, d’après des experts onusiens en droit du travail, le projet, à son stade actuel, semblerait déjà hors-la-loi internationale. Là où l’on attendrait au moins une réaction du gouvernement, il n’en est rien. Que valent les conclusions de l’ONU et de l’OIT devant les désirs pressants du MEDEF, aux yeux de ce même gouvernement ? Rien. Et lorsqu’on entend un Premier ministre, interrogé sur le risque de dumping social, répondre « Je prends le risque ! », on peut s’interroger sur le degré d’aveuglement de néo-libéraux qui se réclament de Jaurès.

Communiqué CGT, FO, FSU, Solidaires, UNEF, UNL, FIDL, suite à l’intersyndicale nationale du 30 juin.

Une soixantaine d’intellectuels, de militants et de syndicalistes appellent à résister au gouvernement et poursuivre les grèves, blocages et occupations.

CGT – FO – FSU – Solidaires – UNEF – FIDL – UNL d’Ile-de-France Une seule solution... poursuivons ! Massive, dynamique, combative, revendicative, la manifestation nationale unitaire du 14 juin a été une très grande réussite. Les salariés, les sans-emplois, les jeunes, les étudiants étaient venus en (...)

Articles : 0 | 10 | 20 | 30 | Tout afficher