Face aux faits de violences entre jeunes, privilégions l’action sociale, l’éducation et la médiation ! Enregistrer au format PDF

Jeudi 11 mars 2021 — Dernier ajout mercredi 10 mars 2021

Depuis trop longtemps, les politiques libérales ont déconstruit l’état social au profit de politiques sécuritaires renforçant les mesures pénales et leur mise en œuvre, au détriment d’un travail de fond, en amont. Aujourd’hui, il faut faire le choix de la prévention et de l’éducation.

Une tribune unitaire signée par Solidaires.

Signons la pétition : Face aux faits de violences entre jeunes, privilégions l’action sociale et l’éducation ! Lien vers la pétition

Les rixes qui ont eu lieu ces dernières semaines nous choquent, nous attristent, car elles provoquent la mort d’adolescent.e.s, créent des situations de douleurs et de souffrances chez les jeunes, au sein de leurs familles, et dans leurs entourages. Passé le temps de la sidération, de l’incompréhension et de la colère, il nous faut réfléchir ensemble aux solutions pour prévenir leurs renouvellements et tenter d’éviter des drames terribles.

Voir en ligne : Tribune sur le site de l’Union syndicale Solidaires