8 mars : grève des femmes ! Enregistrer au format PDF

Vendredi 28 février 2020 — Dernier ajout dimanche 8 mars 2020

Parce que les femmes partout dans le monde se lèvent et luttent pour l’égalité et leur émancipation, soyons les grandes gagnantes ce 8 mars ! Reprenons le mot d’ordre international de la grève féministe ! Le 8 mars, on arrête toutes !

Manifestation de Place d’Italie à 14h jusqu’à République.

Grève des femmes
Grève des femmes

Quelques éléments éclairants pour agir syndicalement contre les inégalités femmes-hommes

Historique (en France) :

  • 1791 Olympe de Gouges déclaration des droits de la femme et de la citoyenne
  • 1861 1re femme ayant accès à des études supérieures
  • 1871 Louise Michel commune de Paris
  • 1911 première journée internationale de lutte pour les droits des femmes
  • 1920 autorisation d’adhésion des femmes à des syndicats sans autorisation des maris
  • 1944 droit de vote des femmes
  • 1956 Maternité heureuse devient Planning familial en 1960
  • 1960… arrivée massive des femmes dans le travail salarié
  • 1965 ouverture d’un compte en banque sans autorisation du mari
  • 1967 droit à la contraception
  • 1972 à travail égal, salaire égal = 1re loi sur l’égalité salariale (en principe et sans contrainte)
  • 1975 Droit à l’avortement
  • 1980 redéfinition du viol
  • 1990… retour dans le débat public de la féminisation des noms de métier
  • 1992 loi sur le harcèlement mais abrogée rapidement soucis de définition
  • 2000 loi parité en politique
  • 2012 re loi sur le harcèlement avec meilleure définition
  • 2017 Weinstein , metoo, …

Tout ceci grâce aux mouvements féministes

égalité formelle = textes qui permettent de revendiquer en justice une égalité / égalité réelle = aujourd’hui encore 9 % de différence salariale non expliquée = dus aux discriminations

Nous pouvons nous demander :

  • Pourquoi un tel décalage lors de l’observation ?
  • Qu’est-ce qui fait encore blocage ?
  • Quelles représentations sont le vecteur de la conservation des ces inégalités ?

Leviers législatifs

  • 1972 : à travail de valeur égale, salaire égal
  • 1975 : sanction de discrimination à l’embauche en raison du sexe (offres d’emploi sexistes)
  • 1983 : Loi Roudy, égalité professionnelle
  • (1992 : 1re loi sur le harcèlement sexuel)
  • 2001 : loi Génisson ; employeur doit fournir un rapport de situation comparée sur l’égalité professionnelle

Propositions pour une préparation d’une hmi en mars

**** « 8 mars les inégalités professionnelles commencent à la maison »

  1. historique des acquis (cf.plus haut)
  2. situation au niveau du travail domestique : les inégalités commencent à la maison
    1. chiffres sur le travail domestique
    2. travail domestique non valorisé, non rémunéré
    3. stéreoptypes intégrés / c’est la nature ! Les femmes sont douces… soin… + elle sera mère
    4. chiffres des violences + féminicides
  3. définitions agissement sexiste, harcèlement
  4. information de l’existant dans le monde du travail en continuité des inégalités domestiques ⇒ chiffres inégalités au travail :
    1. taux d’emploi 68 % des hommes, 59 % des femmes
    2. surtout dans la catégorie employées
    3. majoritaires dans les familles professionnelles particulières liées au service à la personne
    4. conditions de travail dans emplois les plus précaires : faibles qualifications, sans autonomie, contact avec produits dangereux, pas besoin de formation pour être femme de ménage (!)
    5. 60 % salariés au SMIC = les femmes
    6. 77 % emplois à temps partiel le sont par des femmes
    7. différence salariale, limite à 15h48 puis travail salarié gratuit
  5. prévenir et agir : réaliser les mécanismes qui permettent la continuation des agissements sexistes, rôle du témoin, la sidération, évitement, culpabilisation ⇒ EN PARLER au syndicat, référent
Parcours de la manifestation -  voir en grand cette image
Parcours de la manifestation

Documents à télécharger