Coronavirus

Après la « Nation apprenante » et la continuité pédagogique, vivent les « vacances apprenantes » !

La lutte contre le décrochage scolaire nécessite des moyens tout au long de l’année scolaire.

Monsieur le Ministre, Alors que les vacances de printemps démarreront ce samedi dans la zone C, vous avez annoncé la mise en place, pendant cette période, d’un programme de soutien scolaire divisant ainsi les élèves en deux catégories, celles et ceux qui auraient besoin de se reposer et celles et (...)

Communiqué de l’Union Syndicale Solidaires dénonçant ce qu’instaure l’ordonnance du 25 mars 2020 sur les mesures d’urgence en matière de congés payés, de durée du travail et de jours de repos.

Communiqué intersyndical francilien.

Le gouvernement a annoncé, ce 21 mars, la suspension du jour de carence, tant pour les salarié.e.s du privé que de la Fonction publique.

Communiqué sur le projet de loi d’urgence sanitaire

La croyance en l’efficacité de l’e-learning relègue l’enseignant à la fonction de gentil organisateur de parcours d’apprentissage, c’est-à-dire, en réalité, à une fonction autre que celle d’enseignant. Le déplacement n’est pas anodin : il alimente, qu’il le veuille ou non, la politique de désocialisation nécessaire aux forces d’extension du marché.

S’il fallait encore une preuve, les événements morbides de ces dernières semaines nous l’ont apportée : le ministre de l’Éducation fait bien peu de cas de notre santé ! Jusqu’au matin même de l’annonce par Macron d’une fermeture de tous les établissements scolaires dans l’Hexagone, Blanquer martelait que celle-ci n’aurait pas lieu ! À l’exigence sanitaire du confinement, il répondait encore : confiance !

Dans un communiqué publié le mercredi 18 mars, la FNOGEC déclare : "nous décidons que, tout au long de la « période de fermeture » des établissements, les OGEC doivent verser les salaires à 100%."

Articles : 0 | 10 | 20 | 30 | 40 | Tout afficher