Retrait du projet de loi Travail

Voici la première étape filmée de la mobilisation pour le retrait total de la « Loi Travail » :

  • du siège du MEDEF au ministère du travail
  • de République à Nation

Avec le projet de loi « travail », l’état d’urgence économique et social proclamé par le président de la République débouche en réalité sur un véritable choc d’insécurité sociale. Mais du plus profond de notre société, du monde du travail, de la jeunesse, monte aujourd’hui un refus déterminé et massif. L’appel à la mobilisation générale le 9 mars a déjà provoqué un premier recul du gouvernement, qui a repoussé la présentation du projet de loi au Conseil des ministres. Le 9 mars, c’est le retrait définitif de ce projet que nous exigerons tous ensemble.

On trouve dans le projet le concentré des volontés patronales et le gouvernement a décidé d’y accorder toute son attention. Il n’a pas cédé à une quelconque pression, il va même plus loin que les demandes sur certains points. Il partage les analyses et les objectifs du patronat : renforcer la compétitivité et les marges des entreprises, ce qui serait le moyen d’une relance de la croissance et de l’emploi à terme. Et pourtant cette méthode déjà mise en œuvre a échoué créant chômage, précarité et désespérance sociale.

Signer la pétition "Loi Travail : non, merci !"

Plus de 800 000 signatures le 29 février 2016

9 mars : contre le projet de loi El Khomri

Jour de présentation au Conseil des ministres Le 9 mars, le projet de loi sera présenté au Conseil des ministres ce mercredi 9 mars. Ce devrait être une première occasion d’exprimer dans la rue une opposition massive et résolue. L’Union syndicale Solidaires sera présente à Paris à 14h place de la République et dans de nombreuses villes où se discutent en ce moment des rassemblements unitaires.

Le dossier complet avec les mobilisations, le matériel de campagne, les argumentaires…

Rassemblement, mercredi 9 mars, 14 h , place de la République

Articles glanés sur le Net.

Communiqué de presse des organisations CFDT, CFE-CGC, CGT, FSU, UNION SYNDICALE SOLIDAIRES, UNSA, UNEF, UNL, FIDL.

Le projet de loi sur la négociation collective, le travail et l’emploi sera présenté dans quelques jours au Conseil des ministres. Il contient des dispositions gravissimes.

Articles : 0 | 10 | 20 | 30 | Tout afficher