Vague brune sur l’histoire de France Enregistrer au format PDF

Histoire : Des enseignants répondent au Figaro Magazine
Mercredi 29 août 2012

Dans son édition du 24 août 2012, le Figaro Magazine titre « Qui veut casser l’histoire de France ? » et dénonce l’effondrement de l’histoire nationale. Laurence De Cock, Guillaume Mazeau, Eric Fournier, trois enseignants d’histoire du collectif Aggiornamento répondent aux attaques.

signalé par Le Café pédagogique

« L’article du Figaro va bien au delà des poncifs les plus réactionnaires. Les propos transpirent le racisme et l’islamophobie » contre attaque Aggiornamento. Il dénonce une « vision nostalgique d’un enseignement de l’histoire présumé servir à fabriquer des petits Français « de souche » ; vision passéiste aussi d’une école dont la mission ne serait pas de former de jeunes citoyens à exercer leur esprit critique et à se méfier des instrumentalisations de l’histoire, mais à ânonner des dates et des notices biographiques ; vision scientifiquement dépassée, totalement ignorante des problématiques post nationales adoptées par les chercheurs du monde entier ».

Derrière cette polémique c’est aussi l’avenir du principal bastion culturel de Nicolas Sarkozy, la Maison de l’Histoire de France, qui se joue.

L’article d’Aggiornamento
L’article du Figaro Magazine

Voir en ligne : source : Aggiornamento hist-geo