Réforme de la carrière des enseignant-e-s

Publié le lundi  14 novembre 2016


Réforme des grilles de rémunération à partir de janvier 2017 : ce qui va changer.

Annoncée en grande pompe par la ministre de l’Éducation nationale le 1er juin dernier, la réforme annoncée comportera de réels changements dans l’évolution de carrière des enseignant-e-s.

Le blocage de la valeur du point de la Fonction publique, initiée par N. Sarkozy, n’a pris fin que le 1er juillet 2016 et cette réforme correspond au programme que F. Hollande s’était engagé à réaliser. Et qui vise enfin un électorat qu’on lui dit favorable. Opération de communication électorale, donc… Pour l’instant, le ministère a déclaré que cette réforme ne concernait que les certifié-e-s et les agrégé-e-s, et que celle des autres corps (AECE, PEGC, MA…) se ferait dans la concertation avec les organisations syndicales (!).
Cette revalorisation de la carrière, de 2017 à 2020, repose sur 4 principes :

  • refonte des grilles de chaque corps (classe normale et hors-classe),
  • amélioration « progressive » des indices de chaque échelon,
  • transformation en 2 temps de la prime (Jospin) ISOE part fixe du salaire en points indiciels,
  • modification substantielle du rythme et de la nature de l’inspection.
    Les décrets d’application devraient paraître avant la fin de l’année 2016. Nous ne décrivons ici que les premières étapes d’une refonte dont on ne peut estimer si elle sera menée à bien, compte tenu des effets du résultat à l’élection présidentielle de mai 2017.
    La suite de cet article et la description des autres applications de la réforme paraîtront en janvier 2017 si ces nouvelles grilles sont définitivement appliquées.

Voir les grilles en pièce jointe.

Denis Titli.


Documents joints

Grilles de rémunération