Intervention liminaire de la délégation CGT

Publié le mardi  5 juillet 2016


Faute pour Solidaires d’avoir été invité à la table des négociations, nous vous faisons part de ce communiqué de la CGT, lu le 29 juin devant le Premier ministre et la ministre du Travail, portant sur la violation des conventions fondamentales de l’OIT (Organisation internationale du travail) qu’entraînerait l’application de la Loi El Khomri.
De plus, d’après des experts onusiens en droit du travail, le projet, à son stade actuel, semblerait déjà hors-la-loi internationale. Là où l’on attendrait au moins une réaction du gouvernement, il n’en est rien. Que valent les conclusions de l’ONU et de l’OIT devant les désirs pressants du MEDEF, aux yeux de ce même gouvernement ? Rien. Et lorsqu’on entend un Premier ministre, interrogé sur le risque de dumping social, répondre « Je prends le risque ! », on peut s’interroger sur le degré d’aveuglement de néo-libéraux qui se réclament de Jaurès.

http://www.cgt.fr/Intervention-liminaire-de-la.html


Intervention liminaire de la délégation CGT