Des propos insupportables tenus à l’Assemblée nationale

Publié le dimanche  25 janvier 2015
Mis à jour le lundi  26 janvier 2015

Lors de la séance de l’Assemblée nationale du 14 janvier 2015, la ministre de l’Éducation nationale, Mme Najat Vallaud-Belkacem, a tenu des propos proprement ahurissants.

La ministre de l’Éducation nationale, Mme Najat Vallaud-Belkacem, après avoir rappelé qu’elle avait « adressé une lettre demandant [aux enseignants] non seulement de faire respecter une minute de silence le lendemain, mais aussi de créer des espaces d’échange et de dialogue » a déclaré à propos des incidents relevés dans divers établissements scolaires :

« En effet, même là où il n’y a pas eu d’incident, il y a eu de trop nombreux questionnements de la part des élèves. Nous avons tous entendu des phrases telles que : “Je soutiens Charlie, mais…”, ou encore : “C’est deux poids deux mesures : pourquoi défendre la liberté d’expression ici, mais pas là ?”. Ces questions nous sont insupportables, surtout lorsqu’on les entend à l’école, qui est chargée de transmettre des valeurs. »

Que Mme Najat Vallaud-Belkacem soit choquée par le fait que les élèves posent des questions et veuillent comprendre nous est insupportable, surtout lorsqu’elle s’exprime en tant que ministre de l’Éducation nationale devant la représentation nationale, toutes deux chargées de faire respecter des valeurs et de favoriser leur transmission.

Nous espérons que la ministre aura à cœur de rectifier ses propos tenus sous le coup de l’émotion et de réaffirmer, comme elle l’indiquait dans sa lettre, sa volonté de « créer des espaces d’échange et de dialogue » au sein de l’école.


Documents joints

Des propos insupportables tenus à l'Assemblée (...)