Conférence sociale : Solidaires n’y participera pas

Publié le jeudi  3 juillet 2014
Mis à jour le vendredi  4 juillet 2014

JPEG - 88.3 ko
L’Union syndicale Solidaires, qui était présente en 2012 à la conférence sociale ainsi qu’en 2013, a annoncé dans un communiqué qu’elle ne participera pas à celle organisée par le gouvernement les 7 et 8 juillet.

« Depuis des mois le patronat, et encore ces derniers jours, est à l’offensive et le gouvernement a fait le choix de céder à toutes ses demandes : pacte de responsabilité avec en cadeau plusieurs dizaine de milliards d’euros, extension du travail dominical, gel des seuils sociaux limitant la représentation collective des salarié-es et donc leurs droits, contre-réforme des retraites, attaque des services publics comme la SNCF, agrément de l’accord Unedic au détriment des intermittent-es, précaires et chômeur-euses et poursuite des politiques d’austérité injustes socialement qui conduisent à la récession. Pour bien souligner ce choix libéral le Premier ministre, quelques jours avant cette “grande conférence”, cédant aux nouvelles injonctions du Medef, propose d’aller plus loin pour réduire les droits des travailleurs-euses et réduit quasi à néant le compte individuel de pénibilité dont il ne restait déjà pourtant plus grand chose. »

L’Union syndicale Solidaires estime que « “la grande conférence” n’est, dans les faits, que la mise en musique de la partition du patronat » et invite les syndicats et les associations à rejoindre « la conférence vraiment sociale initiée par les mouvements de chômeur-euses, place de la République à Paris, le 7 juillet, à partir de 14 h, et les initiatives de ce type qui seront prises en région ».

Lire le communiqué


Source : Politis

Documents joints

Communiqué conférence sociale