Il y a urgence à descendre dans la rue le 15 juin 2013 !

Tract Solidaires
Publié le mardi  11 juin 2013


Pour défendre la Protection Sociale, les retraites,
l’accès aux soins pour toutes et tous…

Il y a urgence à descendre dans la rue le 15 juin 2013 !

Pourquoi

Parce que, même si en France il n’y a pas de plan d’austérité à la hauteur de ceux imposés à d’autres pays d’Europe, le gouvernement actuel met en place une politique de rigueur identique à la Grèce, au Portugal, ou à l’Irlande, puisqu’elle porte sur :

  • La diminution des salaires et des pensions
  • La dérégulation de la législation du travail (ANI)
  • L’augmentation de la TVA
  • Des coupes budgétaires qui s’accompagnent d’une réforme de la fonction publique et de la casse des conventions collectives de la branche des associations sanitaires et sociales.

La Sécurité sociale est en danger

  • La santé et l’accès aux soins : 3 millions d’économie sur l’assurance maladie annoncée pour 2014, avec les conséquences que l’on connait pour les salarié-es, les assuré-es, l’accès aux soins, les budgets des hôpitaux et des établissements associatifs ayant mission de service public.
  • L’action sociale, le médico-social et le social : Le désengagement de l’État sur le financement de l’action sociale étrangle les collectivités territoriales, mairies et conseil généraux, qui font des coupes sombres sur les budgets. Les conséquences sur les salarié-es, les établissements et les services médico-sociaux et sociaux sont les mêmes que pour le secteur sanitaire.
  • Les retraites : une nouvelle réforme des retraites est annoncée, dans le public comme dans le privé. Salarié-es, retraité-es, une chose est sûre, tout le monde est concerné et les mesures seront douloureuses.

Résister ! Et se battre encore et encore

C’est la seule solution, si on ne veut pas se retrouver dans la même situation que la Grèce le Portugal, ou l’Espagne.

En Grèce et au Portugal de nombreux hôpitaux ont fermé leurs portes, faute de financement. Les salarié-es ont perdu entre 35% et 40% de leurs salaires.
Les Chômeurs n’ont plus de couverture sociale. La mortalité infantile a augmenté de 40 % dans ces deux pays.

L’Espagne est sur le même chemin, privatisation des hôpitaux, fermetures de services, accès aux soins de plus en plus difficiles.

Dans ces pays, la situation est catastrophique, mais les résistances sont fortes.

  • En Grèce : mobilisation permanente et mise en place de dispensaires autogérés.
  • Au Portugal : le 15 septembre 2012, 1 million de personnes sont descendues dans la rue et 1,5 million le 12 mars 2013, soit plus de 10 % de la population.
  • En Espagne : manifestations régulières, appelées « Marée blanche ».

Patient-es et usagers-ères sacrifié-es
Salarié-es de la santé et du social sacrifié-es
Santé et Protection sociale sacrifiées
Retraites sacrifiées

Ça suffit !

Toutes et tous à la manifestation unitaire nationale à Paris
le samedi 15 juin 2013
13 h place de la Bastille
en direction de la place de la Nation


Source : Union syndicale Solidaires

Documents joints

Tract 15 juin 2013
Affichette unitaire
Affiche 15 juin 2013