Rythmes scolaires : un entretien avec Jean-François Fontana

Publié le jeudi  14 février 2013


Jean-François Fontana, responsable parisien du syndicat Sud Education est interrogé par Vaea Devatine à la veille de la grève du 12 février 2013 lancée par l’intersyndicale des enseignants et des syndicats de la Ville de Paris.

Il réclame l’abrogation du décret Peillon publié le 26 janvier 2013 et une réforme en profondeur de l’école en France qui prendrait en compte tous les acteurs : les parents d’élèves, les enseignants, les animateurs, les centres aérés, les conservatoires, les associations sportives, etc… les industriels du tourisme pour revoir les calendriers des vacances, etc… dans une réforme de fond qui placerait les intérêts de l’enfant au cœur de l’école.

« Tout cela demande du temps » explique Jean-François Fontana qui comprend mal les raisons pour lesquelles l’État et la Ville de Paris veulent instaurer de nouveaux rythmes scolaires dès la rentrée 2013-2014.


Rythmes scolaires et périscolaires à Paris… par agencepresse