Grève le 4 octobre 2005

La précarité pour tous ?
Publié le lundi  26 septembre 2005
Mis à jour le samedi  1er octobre 2005

Avec le contrat « nouvelle embauche » le gouvernement prépare la remise en cause des droits des salariés tels qu’ils sont inscrits dans le Code du travail.

Déjà le patronat demande leur généralisation à tous les salariés au nom de l’emploi.

Les profits des entreprises du CAC 40 explosent : + 15% ! Et pourtant le patronat - Medef - réclame de « nouvelles réformes ». Cet été le gouvernement a fait voter une loi qui permet d’étendre le forfait en jours à certains salariés non cadres (deux conditions : les salariés doivent être autonomes, un accord doit être signé).
Résultat, ce salarié peut voir ses horaires passer de 1608 h à 2834 h par an sans avoir le droit à la moindre augmentation de salaire.

« Réenchanter la société », tel était le thème de rentrée du Medef…

Pour :

  • Une revalorisation des salaires !
  • Pour la défense des droits des salariés.
  • Pour le droit des chômeurs à une juste indemnisation (80 % du smic).
  • Pour la défense des services publics : arrêt des privatisations, collectif budgétaire pour l’éducation.

Télécharger le tract

En Île-de-France

Rendez-vous près de la banderole SDUCLIAS94-FSU, dans le cortège FSU à partir de la place de la République, angle fbg du temple.

Départ vers 15h, 15h30.

La manifestation part de République passe par Bastille, rue de Lyon, Bd Diderot, pour se terminer à Nation.

L’ordre des syndicats dans le cortège est le suivant : cgt, cgc, unsa, cfdt, fsu, Solidaires, unef, fo.


Documents joints

Affiche 4 octobre 2005