La lettre à tous les personnels de l’Éducation nationale

Publié le mercredi  27 juin 2012


« Le texte de la lettre aux personnels de l’Éducation nationale devait paraître au B.O. du 22 juin. Mais Vincent Peillon a préféré en retarder la publication pour la mettre en scène pour annoncer la création de 355 postes dans le secondaire, en plus des 1000 postes dans le primaire, dès la rentrée 2012. » (Sundep national)

« La « circulaire de rentrée » de Chatel verrouillait la rentrée 2012 sur le plan budgétaire comme sur le renforcement sans limite du pouvoir des chefs d’établissement.

Peillon produit un contre texte :

  • indiscutablement, le ton a changé : là où Chatel flattait les « consommateurs d’école » et coupait dans les budgets tout en enfermant les enseignants dans un carcan réglementaire et hiérarchique, on retrouve un discours éducatif, un souci social et l’affirmation d’un respect envers les personnels, à nouveau considérés comme des professionnels aptes à l’initiative.
  • pour autant, et c’est la limite de l’exercice, on retrouve dans ce texte beaucoup d’intentions sans réelles traductions dans des mesures opérationnelles.
  • si l’abrogation de certains dispositifs est déjà annoncée (évaluation des enseignants, loi Cherpion sur l’alternance, les LP et l’apprentissage…), d’autres feront l’objet d’une évaluation bienvenue.
  • il est annoncé une vaste concertation qui conduira à l’élaboration d’un projet de loi portant refondation de l’École, laquelle sera présenté au Parlement à l’automne.
  • Cette loi devrait réaffirmer que « l’école est un lieu d’enseignement laïque, d’émancipation et d’intégration de tous les enfants ».
    Et là, nous ne pouvons qu’être d’accord, surtout si cet objectif s’applique pleinement à l’enseignement privé sous contrat !

Comme l’actualité va plus vite que la lettre du ministre, d’autres mesures sont prises :

  • Peillon annonce 355 créations de postes dans le secondaire : 75 CPE et 280 professeurs.
  • en 2de, les enseignements d’exploration SES et PFEG sont fusionnés dans Connaissance du Monde économique (CME). Ce projet est contesté par l’association des profs de SES.
  • la date limite d’inscription aux concours de l’enseignement du primaire et du secondaire est reportée au 19 juillet. » (Sundep Sud-Est)

Sur les sites du Sundep national et Sud-Est, les principales dispositions du texte en 18 points.

Pour lire le texte complet de la lettre.