Peillon et la semaine de cinq jours : les rythmes scolaires, ça donne quoi ailleurs ?

Publié le samedi  19 mai 2012
Mis à jour le vendredi  18 mai 2012

Le nouveau ministre de l’Éducation nationale, Vincent Peillon, a annoncé lors de sa première journée à son nouveau poste, jeudi 17 mai sur France Inter, que la France reviendrait à la semaine de cinq jours dans les écoles primaires à la rentrée 2013, en laissant le choix aux collectivités entre le mercredi matin et le samedi matin. Le site slate.fr republie à cette occasion un article de juin 2010 où il comparait les rythmes scolaires des principaux pays européens en les rapprochant du classement Pisa 2009 [1].

Pour autant que l’on puisse accorder un entier crédit à ce classement, en dehors de la Finlande, les conclusions que l’on peut en tirer, quant au rapport rythmes scolaires/compétence des élèves, ne sont guère évidentes.


Source : Slate.fr

[1Le classement Pisa mesure dans une trentaine de pays les compétences des élèves à 15 ans dans trois domaines : lecture et compréhension, mathématiques, sciences


Navigation

Articles de la rubrique