Indicateurs de résultats des lycées

Publié le mercredi  18 avril 2012


Le ministère de l’Éducation nationale, de la Jeunesse et de la Vie associative vient de mettre en ligne les indicateurs de résultats 2011 pour environ 4 000 lycées d’enseignement général, technologique et professionnel, publics ou privés sous contrat.


Jean-Michel Blanquer, le directeur général de l’enseignement scolaire, « indique que le but n’est absolument pas d’établir un palmarès en fonction de la réussite de tel ou tel lycée au baccalauréat, mais de regarder quels sont leurs résultats effectifs par rapport aux résultats qu’ils auraient dû obtenir ».

 

Allons donc ! Qui le croira, quand les médias (Le Monde, L’Express, L’internaute, l’Étudiant, Le Figaro, ou encore Le Parisien), qui ne s’y trompent pas, publient, à partir de ces indicateurs, un palmarès sujet à caution, mais dont ils savent que les élèves et leurs parents seront friands ?

Nous voici invités à faire nos courses — pour ceux qui le peuvent — dans le grand supermarché de l’École, directement inspiré de la « Stratégie de Lisbonne » de 2000 et que le Traité constitutionnel européen (TCE) de 2005 n’a fait que confirmer.

Hélas, le résultat annoncé des prochaines élections, que ce soit le favori des sondages ou son challenger sortant qui l’emporte, n’y changera rien, tant l’un comme l’autre ont été les artisans de cette stratégie ; pour vous en convaincre, nous vous invitons à nouveau à visionner la conférence « La nouvelle école capitaliste » donnée par Christian Laval, à l’invitation d’Attac, du GFEN, de la FSU et de Sud Éducation.

Pour connaître les résultats des lycées, il suffit d’interroger l’outil de recherche du ministère, par exemple en écrivant le nom de l’établissement ou le nom de la ville où se trouve le lycée en question. Les résultats qui s’affichent sont composés de 3 séries d’indicateurs établis à partir des résultats des élèves au baccalauréat (session 2011) et du déroulement de leur scolarité. Ces 3 indicateurs sont les suivants :

  • les taux de réussite au baccalauréat,
  • les taux d’accès des classes de seconde et de première au baccalauréat (ces taux ne tenant pas compte du nombre d’années),
  • les proportions de bacheliers parmi les sortants de l’établissement.

En 2011, la proportion d’une génération obtenant le baccalauréat s’établissait à 71,6 %.

PDF - 309.5 ko
3 indicateurs de résultats 2011