Il est où le déficit ?

Une affiche pour votre panneau syndical
Publié le mercredi  19 octobre 2011
Mis à jour le mercredi  26 octobre 2011

Déficit de l’état 2011 = 92 milliards
+
Déficit de la Sécurité Sociale = 18 milliards
=
Déficit Public prévu pour 2011 : 110 milliards

Recettes perdues = 158 milliards

Téléchargez l’affiche en cliquant sur l’image
Chaque année, le gouvernement se prive volontairement :


 
 

Niches fiscales : 66 milliards

Sur 145 milliards économiquement et socialement inutiles.

L’impôt sur les bénéfices des sociétés qui devraient être taxés à 33% est en réalité de l’ordre de 8% pour les sociétés cotées au CAC40 et de 22% pour la plupart des PME. Ces réductions en partie dues à des niches fiscales font perdre chaque année 66 milliards d’euros.

+
Fraude fiscale : 45 milliards

Perdus chaque année.

+
Impôt sur le revenu : 15 milliards

Perdus chaque année depuis 2000.

La diminution du taux maximum [1] de l’impôt sur le revenu passé de 65% à 41% a fait perdre de 2000 à 2007 15 milliards d’euros chaque année.

Ainsi un haut revenu qui s’étale sur l’ensemble des tranches n’est imposé à 41% que sur la part de revenu dépassant le seuil de la dernière tranche. En réalité le taux moyen d’imposition des hauts revenus est de 22% ! Ainsi lorsque quelqu’un vous dit qu’il est taxé à 41% ne le croyez pas et ne le plaigniez surtout pas ! Surtout lorsque l’on sait que prés d’un quart de la population française déclare vivre avec un revenu en dessous du seuil de pauvreté ! Oui, décidément un autre partage des richesses est possible et impératif ! À nous d’imposer d’autres choix.

+
Impôt sur la fortune : 2 milliards

Perdus depuis la dernière réforme.

La taxation prévue des plus riches ne rapportera que quelques centaines de millions d’euros, 1,6% des contribuables déclarant plus de 8000 euros par mois détiennent 13% des revenus déclarés en France. Parmi eux, 10000 ne paient pas d’impôt sur le revenu .

+
Exonération patronale de charges sociales : 30 milliards

Perdus chaque année.

=
Recettes perdues : 158 milliards
Soit non seulement de quoi combler le déficit mais aussi
48 milliards d’euros de plus pour les écoles, les hôpitaux, la culture…
Alors il est où le problème ?
14 octobre 2011

Source : Union syndicale Solidaires

[1un rappel nécessaire : le revenu imposable est coupé en tranches (5 tranches). Chaque tranche est imposée à un taux différent qui va de 0% à 41% : Jusqu’à 5 963 euros : 0% - de 5 964 euros à 11 896 euros : 5,50% - de 11 897 euros à 26 420 euros : 14,00% - de 26 421 euros à 70 830 euros : 30,00% - au-delà de 70 830 euros : 41,00%


Documents joints

Affiche : il est où le déficit ?