Manifestation samedi 19 mars 2011

Publié le jeudi  17 mars 2011


À l’appel des syndicats FSU, SUD éducation, SUNDEP, CGT, CFDT et UNSA

À l’appel de la FCPE et des mouvements pédagogiques

Samedi 19 mars 2011

Manifestation à Paris

Pour dire NON à la casse de l’Éducation nationale

Le gouvernement a supprimé 50 000 emplois dans l’éducation ces 5 dernières années.
16 000 emplois seront à nouveau supprimés à la rentrée 2011 alors que le nombre d’élèves à scolariser augmente.

Ce démantèlement du service public d’éducation est inacceptable. Avec sa logique comptable à courte vue, le gouvernement s’attaque aux services publics indispensables à la vie de la population : l’école et la santé.

Le partage des richesses au profit des plus fortunés et au détriment des salariés et des services publics est inacceptable.

Cette politique s’appuie sur des réformes pédagogiques, notamment au lycée, qui écartent les élèves qui ont eu des parcours scolaires difficiles. Les enseignements pratiques de la voie technologique sont réduits au minimum alors qu’ils permettaient à de nombreux jeunes d’exprimer leurs talents. La voie professionnelle n’ouvre plus un accès au post bac via des passerelles vers le lycée technologique. C’est pourtant une voie de qualification qui avait permis à de nombreux jeunes d’accéder à un métier hautement qualifié.

Pendant le même temps les personnels sont méprisés. Notre pouvoir d’achat ne cesse de se dégrader. Les situations de précarité explosent.

Refusons cette école au rabais

Soyons nombreux samedi pour l’affirmer


Départ : 15 h bd St Michel entre les jardins du Luxembourg et Port Royal sous les drapeaux SUNDEP-SOLIDAIRES et SUD éducation (derrière l’UNSA) pour défiler en direction de la Bastille via le bd St Michel, bd St Germain, Pont Sully et bd Henry IV.

Téléchargez l’affiche


Documents joints

Manifestation 19 mars 2011

Navigation

Mots-clés de l’article