Retraites : le 23, amplifions la mobilisation !

Publié le lundi  20 septembre 2010
Mis à jour le mardi  21 septembre 2010

Trois millions de manifestants dans la rue le 7 septembre ne suffisent manifestement pas. Le gouvernement n’a lâché que quelques miettes et maintient son projet de loi en l’état, imposant le recul du départ en retraite et une baisse généralisée des pensions.

Retraites : le 23, amplifions la mobilisation !

Nous refusons de subir une nouvelle régression sociale qui vient se greffer :

  • à la dégradation des conditions de travail,
  • aux pertes d’emplois : 70 000 depuis 5 ans et 16 000 à la rentrée prochaine,
  • à la perte du pouvoir d’achat —10 % depuis 10 ans,
  • à la suppression de la formation initiale des enseignants,
  • à la dégradation de la convention collective des personnels non enseignants qui instaure des salaires « à la tête du client ».

Ne perdons pas notre vie à la gagner !

JPEG - 31.3 ko Cette exigence exclut tout recul de l’âge de départ en retraite à taux plein.

  • Le gouvernement a fait un choix libéral exonérant les entreprises et les grandes fortunes au détriment des salariés et des retraités.
  • Refusons l’injustice qui veut que l’on allonge la durée du travail alors que des millions de personnes et particulièrement les jeunes et les plus âgés sont au chômage.
  • Dans la continuité des combats du monde du travail depuis 130 ans nous refusons tout allongement de la durée du travail, surtout si elle se fait au détriment des secteurs les plus précaires de la société.
  • D’autres solutions existent :
    • une autre répartition des richesses,
    • la taxation des profits financiers, des stock-options,
    • l’arrêt des exonérations de cotisations sociales,
    • le choix d’une politique du plein emploi,
    • la revalorisation de tous les salaires…
  • Gagner sur les retraites aujourd’hui, c’est stopper les autres menaces d’ores et déjà annoncées par le gouvernement contre la sécurité sociale solidaire, les droits collectifs du travail…

Pour gagner, l’action doit s’amplifier et s’organiser dans la durée. La prochaine échéance de
mobilisation générale interprofessionnelle a été décidée pour le 23 septembre. Elle doit être
encore plus puissante que le 7 afin de montrer, à ceux qui décident à notre place, notre
détermination à obtenir l’abandon de ce projet.

Un mouvement de grève générale demeure nécessaire pour gagner. Il faut le construire avec les collectifs militants de toutes les organisations qui le souhaitent, avec l’ensemble des salariés et avec le concours actif de toute la population !

Manifestation de Bastille à Denfert le 23 septembre
Départ du cortège SOLIDAIRES à 14 h
RV sous les drapeaux SUNDEP et les ballons SOLIDAIRES

Le parcours est le suivant :

Bd Henry 4
Pont de Sully
Bd St Germain
Bd St Michel
Rue de l’Observatoire
Avenue Denfert

L’ordre du cortège est le suivant :

  • CFDT
  • SOLIDAIRES = Placement de notre cortège à l’angle place Bastille et rue St Antoine
  • UNSA
  • FSU
  • CFTC
  • CGT
  • CGC
  • FO

Proposition d’ordonnancement du cortège Solidaires IDF

  • Ballon Solidaires + Sono SNUI
  • Ballon SUD Ptt + Sono à confirmer
  • Sono SUD Santé
  • Ballon SUD Rail + Sono
  • Sono Solidaires

En pièces jointes :


Documents joints

diaporama powerpoint
Tract retraites femmes